AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 6 ans pour viol incestueux et 20 ans pour une prostituée...

Aller en bas 
AuteurMessage
melancolie
Membre V.I.P
Membre V.I.P
avatar

Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 50
Localisation : france
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: 6 ans pour viol incestueux et 20 ans pour une prostituée...   Sam 7 Juil - 11:36

Comparez et concluez


1er fait
Pour avoir tué son client, une fille de joie a été condamnée par la chambre criminelle près la Cour d’appel de Settat à 20 ans de réclusion criminelle.

«Je me suis déshabillée. J’ai remarqué qu’il n’a pas déboutonné son pantalon. Une fois je me suis allongée sur le lit, il a brandi un petit couteau, m’a menacée de meurtre si je réagis et il s’est apprêté à me ligoter les mains et les pieds…Il voulait cambrioler la maison…Mais… ». Hafida, qui comparaît en état d’arrestation devant la chambre criminelle près la Cour d’appel de Settat, ne termine pas sa déclaration. Elle se tait. Le président de la Cour lui demande de continuer. Elle se contente de baisser ses yeux comme si elle évite ses regards et garde le silence. Pourquoi ? Ne dit-elle pas la vérité ? Le procès-verbal de son audition révèle une autre vérité. Laquelle ?

Hafida est née un jour de 1970 dans un douar situé pas loin de la ville de Berrechid. Au milieu des années 80, elle est arrivée à Berrechid, en compagnie de ses parents et de sa sœur aînée, Zahra. Entre-temps, leur mère a rendu l’âme et leur père s’est remarié. Ce dernier qui se chargeait d’elles leur a tourné le dos pour se préoccuper uniquement de sa nouvelle femme. En conséquence, elles étaient obligées de chercher à gagner leur vie. Heureusement, elles ont été facilement embauchées dans une société. Hafida et Zahra passaient leur journée au travail. Elles ne retournaient chez elles que tardivement le soir. Au fil du temps, Zahra a fait la connaissance d’un jeune homme. Une connaissance qui a cédé la place à une histoire d’amour qui a abouti au mariage. Enfin, les deux sœurs ont eu un homme qui peut les soutenir. Leur père semble les avoir oubliées puisqu’il ne demandait même pas de leurs nouvelles au moins une fois par mois. Au fil du temps, le foyer de Zahra a été égayé d’un garçon, puis d’une fille. Une belle fille qui a été considérée comme la lueur qui est venue éclairer l’avenir de la famille. Le mari de Zakia a émigré clandestinement vers l’Europe. Le premier mois est passé, puis le deuxième, le troisième et enfin le énième mais sans nouvelle. Où se trouvait-il ? Quelques voisins du douar l’ont croisé en Espagne. Ce qui prouvait qu’il était encore en vie. Mais il semble qu’il a décidé de ne plus retourner chez lui au Maroc. Depuis, Zahra et sa sœur, Hafida, se sont engagées à se charger des deux enfants. Elles déployaient tous leurs efforts pour être à la hauteur de leur responsabilité envers elles-mêmes et envers les deux enfants. Seulement, elles ont été licenciées enfin par leur patron. Pourquoi? Pas de réponse. Les deux sœurs étaient obligées de chercher à gauche et à droite pour gagner leur vie et subvenir aux besoins des deux enfants. Elles ont frappé à plusieurs portes. En vain.

Elles n’ont plus d’argent. La solution ? La prostitution. Hafida et Zahra sont devenues deux filles de joie. À chaque après-midi, elles sortaient en quête d’un client afin de partager avec lui un petit moment sur le même lit contre une somme allant de soixante-dix à cent dirhams.

La dernière fois, Zahra a conduit, l’après-midi, ses deux enfants à l’école, alors que sa sœur, Hafida est sortie chercher un client. Pas moins de quelques minutes, cette dernière a conduit un jeune homme chez elle. À mi-chemin, elle a appris qu’il dispose de plus de dix mille dirhams en poche. C’est une fortune pour elle. Et elle a pensé ne pas rater l’occasion. Comment? Quand elle a enlevé sa culotte et s’est allongée sur le lit, son client a déboutonné son pantalon et s’est apprêté de s’allonger près d’elle. Et tout d’un coup, elle a fait sortir un couteau qui était sous l’oreiller. Elle l’a poignardé à trois reprises. Le client n’a lancé qu’un seul cri strident pour rendre l’âme. Hafida a fouillé les poches de sa veste et de son pantalon, a mis la main sur la somme d’argent et est restée dans l’attente de sa sœur. Quand cette dernière est arrivée, elle n’a pas su quoi faire. Toutes les deux ont fini par laver aussitôt les lieux pour ne pas laisser de trace de sang, ont mis le cadavre dans une chambre qu’elles ont verrouillée loin des yeux des enfants. Elles pensaient découper le cadavre en morceaux pour les éparpiller dans des terrains vagues. Mais, elles n’ont pas pu le faire. Raison pour laquelle elles ont fini par se présenter de leur plein gré devant la police.

Le mystère plane sur cette affaire qui a été jugée par la Cour en condamnant Hafida à 20 ans de réclusion criminelle et Zahra, qui était accusée de non-dénonciation, à deux mois de prison avec sursis.
Revenir en haut Aller en bas
melancolie
Membre V.I.P
Membre V.I.P
avatar

Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 50
Localisation : france
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: 2ème fait divers   Sam 7 Juil - 11:41

2éme fait :

Nous sommes à El jadida, à la Chambre criminelle près la Cour d’appel. s.

«Aziz, âgé de vingt et un ans, sans profession…», commence le président de la cour pour vérifier l'identité de l'accusé. Aziz n’ose pas regarder du côté des magistrats. Sinon de manière furtive. À sa gauche, une vieille femme se tient péniblement debout au point que le président de la Cour lui a permis de s’asseoir.

«C’est lui M. le président, c’est lui…», balbutie la vieille femme sans avoir été inuitée à prendre la parole. Le président de la cour lui demande de quitter la salle d’audience et d’attendre à l'entrée.Elle sort. Et le président de la Cour de s’adresser aussitôt à Aziz : «Tu es accusé de viol». Qui était sa victime ? La vieille femme ? Personne n’en a cru ses oreilles. Etait-il vrai qu’un jeune de vingt et un ans ait osé violer une sexagénaire ? Une question devenue de moindre importance pour une assistance qui va avoir droit au pire : la femme sexagénaire n’est autre que la grand-mère d’Aziz. Comment ce jeune homme est-il passé à l’acte contre la seule femme au monde qui l’ait aimé ?

À sa deuxième année d’enseignement fondamental, Aziz a claqué définitivement la porte de l’école. Il n’était qu’à son neuvième printemps. Ses parents, qui étaient absorbés par les tracas de la vie quotidienne et les besoins de six enfants, n’avaient pas eu le temps de s'occuper de lui. Aziz s’est retrouvé dans un monde cruel où il devait gagner lui aussi sa vie. Vendeur de cigarettes à l'unité, puis cireur hantant les souks hebdomadaires de la région, Aziz a fini par devenir gardien de voitures. Ses revenus croissaient au fil des jours.

Depuis, il a commencé à goûter aux cigarettes, puis aux boissons alcoolisées et enfin au haschich. Il s’est retrouvé esclave de ce trio qui absorbe l’argent qu’il gagnait durant une journée de besogne. Et il ne retournait chez lui que dans un état d'ébriété très avancé. Ses parents ont fini par le chasser. Et il a enfin tout perdu : sa famille, son travail et la dignité de soi. Il est devenu clochard, rôdant dans les ruelles d’El Jadida avec un chiffon imbibé de colle à dissolution sur son nez. Une seule personne lui avait laissé sa porte et son cœur ouverts : sa grand-mère. Elle l’accueillait chez elle à n’importe quel moment, lui donnait à manger, lui réservait un endroit pour dormir. Seulement, il a tout anéanti le soir du jeudi 17 mai. La grand-mère se tenait au seuil de sa maison. Elle passait son temps à regarder les passants et les enfants de son quartier qui jouaient et couraient à gauche et à droite. C'était d'ailleurs sa seule distraction. Soudain, elle a remarqué son petit-fils, Aziz, qui pointait du nez, dans un sale état. Il est rentré à la maison sans lui adresser la parole.
La grand-mère l’a suivi après avoir fermé la porte. Elle lui a préparé du thé qu’il n’a pas voulu boire. Tout d’un coup, il a commencé à lui toucher les seins. Bouche bée, la vieille dame lui a demandé de déguerpir. Mais le petit-fils l’a enlacée violemment pour l’embrasser avant de la pousser sur le dos. Par la suite, il l'a déshabillée pour la violer. Sans pitié et sans le moindre égard ni pour son âge, ni pour le fort lien de parenté qui les unissait.

Après quoi, il était sorti comme si de rien n'était. Alertés, les gendarmes l’ont arrêté. Il s’est contenté de regretter son acte. Ce regret ne valait rien devant la cour qui a fini, après les délibérations, par le juger coupable d'inceste contre sa grand-mère et l’a condamné à 6 ans de réclusion criminelle.
Revenir en haut Aller en bas
rachid
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 392
Age : 38
Localisation : Bretagne et Moyen-Atlas
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: 6 ans pour viol incestueux et 20 ans pour une prostituée...   Dim 8 Juil - 2:03

En voilà deux histoires terribles melancolie !!

Crying or Very sad


Je commencerais par celle qui ma le plus choquer. C'est biensur le viol qu'Aziz à commis sur sa grand mère !! C'est la première fois que j'entend ce genre d'infos ! Un mot : TERRIFIANT !!!!

Il devait vivre une vie pleine de frustration (alcool, drogue et misère sexuel) l'on amener à commettre cette horreur sans Nom. Je suis choquer par cette histoire.

IL a été condamné à 6 ans, mais après ? S'il ressort de prison. Comment pourra t'il regarder sa grand mère ou sa famille dans les yeux après tout cela !!! C'est terrible !!


Concernant l'histoire de Hafida, elle est terrible et pathétique en même temps. En arriver au crime pour voler l'argent du client confused

Et voilà le résultat (prison).

Ici aussi, la misère à fait que cette femme qui ne méritait pas de vivre ainsi a fini par commetre l'irréparable.

Tu penses quoi melancolie ? Tu penses qu'Aziz aurait du avoir plus comme peine de prison ? Pour ma part, je pense qu'il n'y a pas eu mort d'homme dans ce cas là, c'est assez normal qu'il ne fasse pas 20 ans. Mais pour Hafida, elle à été condamner à 20 ans, mais elle aura surement des remises de peines et sa peine sera plus courte.

C'est terrible tout cela.

Je parlerais du fait divers qui à secouer le Maroc ces dernières années. Encore une histoire de sexe. Un journaliste Belge qui sortait chaque jour avec une ou plusieurs filles et se faisait photographier pendant les actes sexuels. Par la suite, cette personne publiait sur le web les photos !! Onde de Choc au Maroc ou plus d'une centaine de filles et femmes d'Agadir et sa région on été poursuivie, d'autres ont pris la fuite, des familles entières sont déchirés. D'autres ont quitter la région par humiliation. Cette affaire à énormément jouer au basculement de l'extrémisme au Maroc. Les Islamistes en font une bataille contre ce tourisme (qui de plus en plus est de forme sexuel : histoire de pédophilie, homosexualité, tournage pornographique au Maroc...)

A suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
melancolie
Membre V.I.P
Membre V.I.P
avatar

Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 50
Localisation : france
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: 6 ans pour viol incestueux et 20 ans pour une prostituée...   Dim 8 Juil - 9:23

Bonjour Rachid oui c'est terrible mais tu connais le regard qu'on a sur les prostituées là bas elles sont d'office coupable je ne suis pas certaine qu'elle aurait tué pour voler l'argent du client et attendre près du cadavre qui sait s'il ne s'agissait pas de légitime défense
On n' a pas tous les éléments concernat ce meutre Elle aussi a eu une vie de misère et la cour n'a pas été clémente Quant à Aziz c'est terrible aussi
Un viol en france est considéré comme un crime, c'est pour cela que je m'étonnais de la différence de peine
Quant au belge je me doute que cela a du faire un tremblement dans les familles je m'étonne qu'avec l'omerta il n'ait pas été enlevé et découpé en morceaux après ce qu'il a fait cela signifie que le maroc évolue
Revenir en haut Aller en bas
nora
Membre V.I.P
Membre V.I.P
avatar

Féminin
Nombre de messages : 545
Age : 44
Localisation : france
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: 6 ans pour viol incestueux et 20 ans pour une prostituée...   Ven 20 Juil - 14:43

Oui, c'est terrible ces hitoires! affraid affraid je m'étonne aussi des peines!!! et efectivement, les prostitues au Maroc, sont trés mal considérées!!! et comme tu le dit melancolie, c'est peut étre de la légitime défense!! si c'est une prostitué qui ce fait agressée ou même tuée, ils diront, quelle a eu ce quelle cherchai!!!! qiand a Aziz, je trouve sa peine trop lègère!! affraid il y a eu viol, comme même et de l'inceste!!! c'est abérant!!! la justice est vraiment mal faite au Maroc!!!!
Revenir en haut Aller en bas
serpico
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 951
Age : 53
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: 6 ans pour viol incestueux et 20 ans pour une prostituée...   Ven 20 Juil - 23:10

Sans un être "pro-prostituée", il ne faut pas oublier non plus
que leur métier permet aussi à bien des dégénérés de ne pas passer à des actes plus dangereux

Je pense qu'il ne faut pas interdire la prostitution mais l'encadrer sévèrement ce qui permettrait aussi de s'assurer que les règles d'hygiènes sont appliquées.

_________________
Amitiés

Serpico
Revenir en haut Aller en bas
melancolie
Membre V.I.P
Membre V.I.P
avatar

Féminin
Nombre de messages : 224
Age : 50
Localisation : france
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: 6 ans pour viol incestueux et 20 ans pour une prostituée...   Sam 21 Juil - 15:03

c'est vrai serpico je respecte ces personnes et c'est bien pour cela que je les défend. bravo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 6 ans pour viol incestueux et 20 ans pour une prostituée...   

Revenir en haut Aller en bas
 
6 ans pour viol incestueux et 20 ans pour une prostituée...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» piquets pour cabane
» Cadeau pour me féliciter...
» Pots pour suspension
» Climat pour un départ pour mi février 2011
» Des cabanes pour enfants qui font rêver!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DESTINATION MAROC :: MAROC INFOS :: Réalités et Faits divers au Maroc-
Sauter vers: